Ma bibliothèque (tag)

On dit que, dans la nuit des temps, un petit malin eut l’idée d’inventer le tag bibliothèque. Le concept était simple : la personne taguée devait répondre à six questions concernant sa bibliothèque, et refiler le tag à trois autres personnes, processus pyramidal digne des plus vieilles arnaques. Le tag Bibliothèque a donc fait son petit bonhomme de chemin. On pense que c’est Platon qui a eu le premier l’idée de l’implanter sur son blog, mais rien n’est avéré. Toujours est-il qu’en le voyant sur le blog de Pauline Crassard, je m’attendais à le voir surgir par chez moi un jour ou l’autre. C’est une autre Pauline, Doudelet pour être précis, qui aura fini par taguer mon blog, et elle a foutu de la peinture partout !

Bref, tout cela pour introduire quelques questions concernant ma (maigre) bibliothèque.

Que contient votre (vos) bibliothèque(s) (BD, romans, essais, documentaires, jeunesse, policiers, guide de voyages, livres d’art… etc) ?

Ma bibliothèque est loin de ne contenir que des livres ! Il faut dire que je n’ai jamais eu beaucoup d’espace, que ce soit dans ma chambre de la maison parentale ou dans mon appart étudiant. Chaque meuble est donc essentiel !

A première vue, j’ai la bibliothèque d’un gosse de dix ans. De mon propre aveu, ma bibliothèque déborde de mangas, presque uniquement des One Piece en fait, mais ça en fait tout de même une bonne soixantaine. On trouve aussi pas mal de jeux vidéo qui trainent ça et là, où il y a de la place. J’ai un ou deux Harry Potter et peut-être même des Twilights, mais ils sont à ma copine, faut pas déconner ! Pas de livres pour enfants malheureusement, je devrais investir ! Niveau BD, j’en avais quelques unes -essentiellement des cadeaux d’ailleurs- qui sont restées chez mes parents. J’appréciais beaucoup Lanfeust et Trolls de Troy, par Arleston, ainsi que la série des Travis, par Duval. J’ai pas mal des Titeufs de Zep également. Chez mes parents, quelques figurines surveillaient gentiment le reste.

Pourtant, si on fouille un peu on pourra trouver des livres plus sérieux, des romans pour la plupart, amassés quand j’étais en prépa littéraire. J’ai par exemple l’Iliade et l’Odyssée (pas celui de Bookeen mua ah ah !… Hum…) mais ce ne sont pas mes favoris. Zola, Rabelais, Hugo, Diderot, Baudelaire,… j’ai au moins un bouquin de chacun des vieux de la vieille de la littérature française, histoire d’avoir l’air culturé. J’ai en revanche très peu de livres contemporains, les quelques lectures contemporaines que j’ai faite m’ayant souvent cruellement déçues.

Pour terminer, j’ai pas mal de choses qui n’auraient rien à faire dans une bibliothèque, toujours faute de place : pots de peintures, marteau, vernis à bois, matériel à dessin, j’en passe et des meilleures !

Vos livres sont-ils classés d’une façon particulière ?

Pas vraiment. J’aime l’ordre, mais qui dit manque de place dit désordre. Ils tiennent comme ils peuvent. Je ne suis de toutes manières pas du genre à trier par ordre alphabétique, par date, par couleur, par genre, par poids, par nombre de pages, par ordre d’affinité, par taille de l’auteur, par date d’achat ou quoi que ce soit d’autre !

Tous les livres de votre (vos) bibliothèque(s) vous appartiennent-ils (conjoint, enfants, prêts…) ?

Puisque je vous dis que je n’ai pas de place ! J’partage cette humble bibliothèque avec ma chère et tendre, nos livres s’entendent plutôt bien. Si notre chat savait lire, il y aurait sans doute mis quelques uns de ses livres préférés (Le Chat Botté par exemple).

Avez-vous lu tous les livres qui sont dans votre (vos) bibliothèque(s) ?

Pour ceux qui m’appartiennent : oui ! Les livres que j’ai pris soin d’emporter sont ceux que j’apprécie, donc évidemment je les ai déjà dévorés. Il faudrait que je lise certains des bouquins de ma copine aussi, Bernard Werber par exemple, pour me faire un avis.

Avez-vous des auteurs préférés ?

Apparemment, j’aime bien les auteurs du XXème siècle. Mon auteur fétiche est assurément Dino Buzzati, que je lis et relis dès que j’en ai l’occasion. J’aime beaucoup Boris Vian également, peut-être pas tous ses livres mais une bonne partie. Au niveau du style, ma préférence se tourne vers Jean-Paul Sartre.

Avez-vous un livre préféré ?

Je n’aime pas trop le concept de « préféré » car chaque livre peut s’apprécier pour différentes raisons. Je dirais que mes livres préférés sont les deux pavés qui reprennent l’intégralité de Buzzati et qui m’ont couté une petite fortune. Je ne les lis jamais car je préfère m’acharner sur les livres de poches qui perdent leur pages. Saviez-vous que Buzzati a écrit un Traité Illustré sur les pipes ? Fantastique n’est-il pas ?

Comme des générations de possesseurs plus ou moins fiers de bibliothèques avant moi, je vais m’empresser de refiler ces horribles questions à quelques collègues ! Je choisis donc l’impatient TheSFReader qui en a des tonnes à raconter, l’auteur bientôt célèbre Jean-Basile Boutak, ainsi que Eien, qui doit avoir pas mal de choses à dire sur les bibliothèques !

20 réflexions sur “Ma bibliothèque (tag)

  1. Hihi ! Dingue ce que les mecs sont pressés de dire que les Twilights ne sont pas à eux, mais à leur copine ! ^^
    Et quand tu auras des trucs honteux dans ta liseuse que tu auras un jour, tu diras « Nan, mais ça, je sais pas d’où ça vient, ça doit être ma copine qui l’a téléchargé dans mon dos.
    – Ah bon ? Mais alors les annotations qui comparent le style de Stephenie Meyer à une « Réminiscence infantile et simplifiée du style de Sartre afin d’aborder des questions existentielles majeures comme l’omniprésence de la sexualité dans nos vies et d’essayer de faire comprendre à la jeunesse du monde entier qu’il existait un temps où le sexe se cachait et paraissait tabou sans pour autant ne pas également être omniprésent dans la vie à la manière de Buzzati qui bourre ses écrits de ce type de thématiques cachées, ce style donc, un peu comme le héros de One Piece et sa capacité à devenir élastique et ainsi s’adapter à toutes les situations pour continuer de vivre, est une métaphore de cette adaptation » n’est pas de toi ?
    – Euh, je ne comprends pas ce que tu veux dire » répondras-tu en rougissant et t’empressant de récupérer ta liseuse à la recherche du mode d’emploi pour effacer toutes les annotations.

    • Euh, Pauline, j’voudrais pas dire, (et faut pas que ça s’ébruite) mais un des avantages de la liseuses, c’est que tu peux acheter et lire CE QUE TU VEUX, sans que quiconque puisse y trouver à redire… Des fois effectivement, je serais malheureux que les gens me demandent sur quoi je suis…

  2. Un grand merci pour ce cadeau empoisonné :-)

    Pour ma part, je n’ai jamais eu honte de ce que je lisais. Ceux qui pensent que je ne lis pas de la vraie littérature, de celle qui forge les écrivains, je les emmerde.

  3. @Alabergerie : Heureusement que je ne me suis pas contenté de la question « Comment rangez-vous ? », étant donné mon manque d’ordre ! N’hésitez pas à faire circuler ces questions; j’ignore qui a inventé ce tag, mais je suppose que son but était de le faire tourner !

    @Paumadou : Tout de suite, comme j’ai fait prépa lettres alors tu penses que je suis du genre à faire des commentaires composés sur toutes mes lectures c’est ça ?! C’est n’importe quoi ! D’ailleurs le simple fait que tu débutes ton commentaire par « Hihi ! Dingue ce que les mecs » prouve déjà une certaine hostilité à mon égard. En rapprochant le terme péjoratif « dingue » et le terme « mecs », qui désigne le sexe masculin avec une once de dédain, tu prouves d’ores et déjà un certain recul méprisant vis à vis de la gent masculine. Par ailleurs, je… Bon ok j’arrête là !

    Ton commentaire m’a fait bien rire en tout cas ! Et c’était amusant d’écrire cet article finalement, même si j’accumule mon retard sur le NaNo. Heureusement, j’ai dépassé la barrière psychologique des 25.000 mots aujourd’hui !

    @TheSFReader : A part ça, t’es sur quoi en ce moment ? ‘jette un œil sur la liseuse bourrée de Harlequins du soi-disant lecteur de SF’ :-)

    @JBB C’est un plaisir de t’embêter ! ;-) Et puis, je sens que tu as plein de choses intéressantes à dire sur ta bibliothèque. Espérons que tu parles au moins une fois de Star Wars ! :-D

    • Oh, Harlequin c’est plutot neuneu à coté de certains livres sur ma liseuse … le genre que j’e mettrais sous enveloppe craft avant même de sortir de chez le libraire … (rougit grave de honte limite écrevisse !) jette un oeil sur mon billet « more gems » (en aout) et tu en sauras plus …

      • MDR et ça faut quelque chose ton truc de zombies ?
        Les ebooks porno (pas érotiques, hein, carrément pornographique avec les détails) j’en ai pas mal et aucune honte.
        C’est bien sauf quand tu viens de prêter ta liseuse pour une semaine à ton père (toi, la petite fille respectable bien sous tous rapports) et que t’as oublié de les virer: Sade à la limite, mais j’ai des trucs plus contemporains aussi (pas du tout genre « c’est pour ma culture » XD pire, j’en ai plusieurs du même auteur, ce qui implique que j’ai aimé et ai voulu en lire d’autres – et que je tanne l’auteur pour avoir la suite :P )

        Je sais pas ce qui est le pire : que mon père les trouve ou que je découvre que mon père les ait lu ;)

      • Sex Zombie ? Alors là j’comprend mieux ta gène TheSF !

        « -T’es sur quoi ?
        – Euh… Un livre de zombies…
        – Des Zombies ? C’est un peu gamin ça !
        – Oui mais non, euh… Pas celui-là, il est plutôt… Euh… adulte.
        – Ah oui ? Tu veux dire que l’auteur reprend le mythe puéril du zombie pour en faire une vision philosophique sur l’Être et le Néant ?
        – Euh… Pas vraiment… C’est plutôt : il y a des scènes adules.
        – Ah ? De la violence je suppose… Vous les mecs !
        – Pas vraiment. C’est plutôt disons… érotique.
        – Érotique ? C’est même pas adulte de l’érotique, des ados peuvent le lire !
        – Bon ok : je lis un livre porno sur les zombie, avec de la violence, des morts et du sexe ok ?
        – … Tu me répugnes !
        – A part ça, t’as pas un 06 ? »

        Enfin bref, et dire que Paumadou te soutient ! A part ça, on le trouve où le livre ? Par curiosité hein ? :-)

        @Paumadou Que ton père l’ait lu n’est pas grave, le pire serait qu’il t’en parle ! ;-)

      • Si vous êtes intéressés par Sex Zombies, c’est chez Smashwords http://www.smashwords.com/books/view/59641
        Et vu qu’il est assez long, l’extrait gratuit (20% je crois) devrait vous permettre de vous faire une idée…
        C’est écrit dans un style très Pulp et films série Z. Comme je le disais, c’est vraiment une retranscription d’un film de zombie « classique » avec un remplacement des aspects gore par du sexe.
        Pas une grande qualité d’écriture, ni même franchement bon d’un point de vue érotique/pornographique, mais très largement satisfaisant.

      • Sur le site Kindleboards, dans le sous-forum de discussions « auteurs », j’étais tombé l’autre fois sur une discussion sur les « relectures » par des proches avant diffusion d’un livre.

        Un auteur racontait le malaise qu’elle avait eu lorsque son père a commencé à discuter avec elle du réalisme d’une scène « Chaude », de la faisabilité technique de telle ou telle « variation » et je crois aussi de quelques « retouches » à apporter aux dialogues…

      • Oh punaise ! Moi je fais pas relire à mon père nananananan ! Ma mère ok, mais elle corrige juste (elle sait jamais quoi dire niveau style/cohérence/bref bêta-lecture quoi) donc on parle jamais du fond, juste de la forme
        (tiens elle fait comme sediter, elle rougit dès que ça devient un peu chaud… mais elle, elle ne zappe pas la scène, ELLE ! :P )

        Heureusement qu’elle n’en discute pas, parce que, ouais, je pense que ça me gênerait autant qu’elle de parler de ça avec elle XD

      • @Paumadou Comment ça je zappe les scènes chaudes ?! Pas du tout, ça c’est uniquement quand je suis dans le train, entouré de regards qui viennent me juger et me montrer du doigt en criant au pervers !
        Mais une fois rentré, je m’empresse de reprendre la scène en détail (pour être sûr de ne pas avoir raté un élément qui pourrait être vital à ma compréhension de la suite du récit bien sûr).

        @TheSFreader : j’imagine la gène en effet ! « Avec ta mère on a essayé et je peux te dire que ce n’est pas réalisable »
        Bouh, rebutant…

  4. Pingback: Ma bibliothèque (tag) « lesoufflenumerique | Le jeux vidéos en bibliothèques publiques | Scoop.it

  5. Pingback: Ma bibliothèque (tag) « lesoufflenumerique | -thécaires are not dead | Scoop.it

  6. Pingback: [Tag] Ma bibliothèque | alabergerie

  7. Pingback: Ma revue de presse web du 8 au 21 novembre 2011 | Jean-Basile Boutak, écriture & lecture numérique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s