Le Syndrome de la Page Noire

Voilà un petit moment que je n’avais pas écrit une petite revue pour le club des lecteurs numériques. Il faut dire, je dois l’avouer, que je n’ai pas lu énormément ces derniers temps. Mais histoire de me rattraper, je peux me vanter d’avoir lu non moins de 365 textes la semaine dernière !… Certes, il s’agissait de 365 micro-nouvelles, de quelques lignes chacune, mais l’effort est là non ?

Voilà pour mon introduction de la revue du jour, celle du recueil de micro-nouvelles : Le Syndrome de la Page Noire, écrit par Jacques Fuentealba et édité par les Studios Walrus.

Dans ce livre, l’auteur nous décrit un curieux syndrome qui touche de rares écrivains. Plutôt que de vivre dans la crainte de la page blanche et du manque d’inspiration, ceux-ci sont touchés d’un besoin irrépressible d’écrire tout et n’importe quoi : la page noire. Et ceci suffit à alimenter Fuentealba  pour la rédaction de 365 micro-nouvelles, comprenez-là des textes de quelques lignes à peine.

A travers son recueil, Fuentealba nous livre ce qui s’apparente au départ à une étude anthropologique de l’auteur atteint du mystérieux syndrome de la page noire, mais c’est surtout l’occasion de livrer quelques bons mots, qu’il a séparé en différentes parties à thèmes. Vous aurez parfois affaire à des fins traits d’esprit, parfois à des jeux de mots dignes d’un pilier de bar le vendredi soir. Je dois reconnaître que les deux m’ont convenu !

Moi qui ne suis pas particulièrement adepte des micro-nouvelles (un concept plutôt curieux admettons-le), j’ai plutôt apprécié ce recueil souvent drôle et parfois brillant. Si je dois lui faire un reproche, c’est de s’adresser presque uniquement aux écrivains, avec des sujets qui tournent tous autour de l’écriture ou de l’édition. C’est donc surtout à mes amis auteurs que je recommande ce livre.

Terminons cette revue avec quelques échantillons gratuits ! Difficile de trier autant de textes par ordre de préférence, voici donc deux micro-nouvelles choisies totalement au hasard parmi la multitude, histoire de vous livrer un bref aperçu du recueil :

« L’auteur en herbe était arrivé à la conclusion que c’était trop hasardeux, Loto-édition. »

« Pour préserver ce monument de la littérature française, on décida d’embaumer l’académicien. Ce qui, somme toute, ne le changera pas de son état naturel. »

Si le Syndrome de la page noire vous tente, je vous invite à vous rendre sur le site de l’éditeur, où vous l’y trouverez pour la modique somme de 2,49€.

Retour écrit pour le club des lecteurs numériques

Publicités

4 réflexions sur “Le Syndrome de la Page Noire

  1. Pingback: Le Syndrome de la Page Noire « Le club des lecteurs numériques

  2. Pingback: Semaine 44- La revue de Web « Agaboublog

  3. Pingback: Jacques Fuentealba – Le syndrome de la page noire | Chez Iluze

  4. Pingback: Le Syndrome de la Page Noire | Le Walrus Bookstore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s