J’ai un NaNoWriMo et toutes mes dents ! (ou presque…)

Winner Certificate

Début décembre : le moment parfait pour commencer à penser aux cadeaux, pour dresser le sapin, manger cet étrange gâteau de noël couvert de sucre glace, rempli d’une substance délicieuse et inconnue, et qui disparait mystérieusement dès Janvier ; mais c’est aussi … Lire la suite

NaNoWriMo, J-7…

Dernière ligne droite avant le NaNoWrimo, qui comme chacun sait commencera le 1er Novembre à minuit, soit dans une semaine. Une armée d’écrivains vaillants se prépare avec assiduité, consciente de la proximité de la menace. A l’heure actuelle, des milliers de crayons sont en train d’être taillés en vue du combat, des piles entières de feuilles de papier sont savamment alignées, prêtes à se déployer à une inimaginable vitesse. En seconde ligne, les auteurs adeptes de technologie sont en train de muscler leurs doigts, et leurs logiciels de traitement de texte s’entraînent à compter les mots avec ferveur. Bref, tout un peuple se prépare à la bataille.

J-7 donc, et je ne serais pas vraiment parmi les plus préparés. Première victoire, j’ai réussi à recruter une acolyte de taille : ma chère et tendre. Nous aurons donc un soutien mutuel pour aligner les 50.000 mots en novembre. Et pour commencer en beauté, nous participerons au Kick-off en tant que petits nouveaux : une « réunion » de rencontre pour les nanos, qui a lieu lundi 31 au soir, et consiste à écrire de minuit à sept heures du matin pour commencer le NaNoWriMo en grandes pompes, à grand renfort de café et de nourriture plus ou moins équilibrée.

Concernant mon projet pour ce premier NaNo, je peux déjà vous dévoiler son titre : « Enragés », certains d’entre vous reconnaîtront peut-être un petit clin d’œil à un auteur numérique déjà célèbre. Le récit se déroulera dans un futur proche, sur fond de révolution, de massacre et d’apocalypse. Tout tournera autour d’un personnage principal un peu dérangé, révolutionnaire propulsé malgré lui, et aux projets plus que sombres. Je peux d’ores et déjà vous dire que les faiblesses du récit concerneront avant tout le réalisme, étant donné que je n’ai pas mené une seule recherche pour ce projet. L’ordre du récit sera peut-être également un peu fouillis, tout tournant autour d’un inquiétant compte à rebours, avec certains passages perdus dans le temps, et quelques retours en arrière qui seront à coup sûr déstabilisants.

Me voilà donc avec une semaine pour trouver le nom du personnage principal, inventer quelques uns de ses compagnons de jeu, peaufiner quelques détails et me préparer psychologiquement à finir un roman en un mois, un seul mois. Courage à tous les Nanos, spécialement à tous ceux qui ne savent pas encore sur quel sujet ils écriront cette année. Plus que 7 jours !