Absences

Le club des lecteurs numériques a le don de me pousser à lire des genres qui ne sont pas les miens. Après avoir lu des livres pour enfants, et un conte de noël, voilà que je me suis attaqué à un roman sentimental : à savoir Absences, de Pauline Doudelet, livre numérique que je vais me faire un plaisir de vous présenter !

Roman sentimental, le terme pourrait presque paraître péjoratif pour Absences. Même si effectivement on y parle (entre autres) de sentiments, de couples, d’amour, nous ne sommes pas dans du Harlequin (quoi que je n’en aie jamais lu !) : ce roman a une substance nettement plus riche que la banale romance de comptoir.

Nous y croisons Amy, une jeune femme fragile et émotive, qui oscille entre son petit-ami Thomas et son amant Philippe, et se retrouve bouleversée en croisant par hasard un ami d’enfance qui ne la reconnait pas. Première « absence » du roman, celle de l’ami. Il y en aura d’autres. L’absence dont Philippe souffre est celle de son ex-femme, partie avec leurs deux filles. Thomas souffrira quant à lui de l’absence d’Amy, devenue froide et distante malgré elle. D’autres personnages oscilleront autour de ce triangle amoureux, avec chacun leurs blessures et leurs propres absences.

 Pauline Doudelet organise avant tout son récit autour des personnages, preuve en est que le narrateur s’adapte successivement à chacun de leurs points de vue tout au long du roman, de manière à offrir les ressentis et impressions de chacun. Force est de constater qu’Amy reste tout de même au cœur de l’intrigue, certains personnages comme Thomas s’effaçant presque à ses côtés. Reste tout de même un large panorama de différents personnages aux vécus et aux attentes bien différentes.

J’ai apprécié ce roman et vous le recommande : les sentimentaux y trouveront des histoires d’amour compliquées, les passionnés des scènes assez osées, et les sensibles un traitement très pertinent du thème de l’absence. Ce thème est riche et profond, et apporte, je pense, beaucoup au fond de ce roman. Certes, Pauline Doudelet « triche » un peu en utilisant plusieurs personnages, et donc plusieurs absences, ce qui facilite la dynamique et évite au lecteur de s’ennuyer. Le thème aurait été plus difficile à traiter autour d’un seul personnage, d’une seule absence. Peut-être pour un prochain roman ?

Dernier détail, qui ne ruinera en rien votre plaisir : ce texte numérique est paru en auto-édition. Mes félicitations à Pauline Doudelet qui fait preuve de beaucoup de professionnalisme avec un produit quasi impeccable, tant dans la mise en page que dans la qualité générale du texte et des corrections.

Vous retrouverez Absences à 1,99€ en version numérique ou 18,90€ en version papier sur le site de Pauline Doudelet.

Retour écrit pour le club des lecteurs numériques

 

Vous aimerez aussi

> Le club des lecteurs numériques

> NaNoWriMo J moins 7

Publicités

2 réflexions sur “Absences

  1. Une seule absence et un seul personnage, l’histoire pourrait être bien triste (là au moins, il y a des espoirs pour certains 😉 )
    Merci pour cette chronique vraiment superbe (j’en rougis)

    Pour information le prix normal est de 2,99€ (il est en promo à 1,99€ jusqu’au 31 décembre pour fêter la sortie de Fugues)

  2. Pingback: Absences – Pauline Doudelet « Le club des lecteurs numériques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s