Le père adoptif

Le père adoptif - Tipram Poivre

Aujourd’hui, je vais vous faire un nouveau retour sur l’une de mes dernières lectures numériques. Il s’agit du texte : Le père adoptif (Portrait insolite de roi Sihanouk du Cambodge), écrit par Tipram Poivre et édité par Syllabaire éditions. J’avais déjà fait une chronique sur l’autobiographie de Tipram : Trois Hommes de ma vie. Cette fois-ci, l’auteure n’évoque plus directement ses expériences (quoique…) mais les réalisations et la vie de Norodom Sihanouk, important homme d’état cambodgien, décédé le 15 Octobre dernier.

A travers ce roman, Tipram revient sur toutes les étapes de la vie du roi Sihanouk, depuis son accès au pouvoir, presque malgré lui, à ses plus grandes réalisations politiques. Il s’agit ici de dresser le portrait d’un homme droit, bien que beaucoup décrié, et de montrer son amour et son dévouement pour son peuple, tout en réfutant certaines accusations qu’on a pu faire à son encontre. Publié comme un hommage après sa mort, ce texte est une preuve de dévouement, qui garde un aspect autobiographique, Tipram ayant bien connu cet homme qu’elle a côtoyé durant des années. Dans ce cadre, la lettre finale adressée directement au roi est particulièrement émouvante.

Comme le précédent texte de Tipram, celui-ci s’appuie sur une structure et un style irréprochables. Ne connaissant pas particulièrement le Cambodge, j’ai été intéressé par cette découverte de son Histoire, d’autant plus qu’elle se fait à travers des épisodes étonnants : machinations politiques nationales et internationales, guerres d’égo et guerres véritables. Il est difficile de garder une image positive de la politique en comprenant que de tels évènements se sont passés.

Je recommande ce texte à tous ceux qui s’intéresseraient au roi Sihanouk ainsi qu’à l’histoire du Cambodge, mais aussi à ceux qui aimeraient s’ouvrir l’esprit et découvrir cet intéressant personnage. Je laisse cependant un petit bémol aux historiens qui passeraient par ici : si la lecture du Père adoptif apporte énormément d’informations, il faut reconnaître que ce texte est subjectif, empreint de l’admiration de Tipram pour le personnage, même si elle ne va pas jusqu’à cacher certains de ses défauts.

Si vous êtes intéressé par la lecture de ce livre numérique, vous le trouverez au prix de 4,99€ sur Amazon ou encore Decitre.

Retour écrit pour le club des lecteurs numériques

Publicités

Une réflexion sur “Le père adoptif

  1. Merci pour votre appréciation, cher Pierrick, ainsi que pour l’intérêt que vous portez à mes scribouillages.

    Vous avez parfaitement raison concernant l’image désastreuse que donne les agissements des politiciens, quel que soit le continent où ils sévissent. Je me suis mise à haïr la politique telle qu’elle est communément pratiquée sur notre globe.
    Il y a sûrement des exceptions, mais j’ai beau chercher, je n’en vois pas.

    Tipram

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s