Mon prochain gros truc

couverture-realites-virtuelles

Aujourd’hui, je saisis une opportunité lancée par Jean-Basile Boutak pour vous parler un peu de mon prochain texte à paraître. Cette opportunité porte le doux nom de Mon prochain gros truc, la traduction ô combien fidèle de the next big thing, un mème viral qui pousse les auteurs à parler de leur prochain projet à travers dix questions prédéfinies, avant d’inviter un autre auteur à faire de même. C’est l’occasion pour moi de vous présenter le recueil « Réalités Virtuelles » ainsi que sa couverture.

1. Quel est le titre de votre prochain texte ?

Réalités Virtuelles, il s’agit d’un recueil de nouvelles dont le titre résume assez bien le contenu…

2. D’où vous vient l’idée principale ?

Le recueil est fondé sur le concept de la réalité virtuelle tel qu’il a déjà été largement évoqué dans différentes œuvres de science-fiction. J’ai puisé mon inspiration dans les scènes de la vie réelle. Je travaillais dans le Web à l’époque de la rédaction et passais donc une bonne partie des mes journées devant un écran, dans cette « réalité secondaire » que peut parfois être l’Internet. Je me suis aussi inspiré de l’univers des jeux vidéos, en pensant notamment aux « addicts » qui sont capables d’y passer des journées entières. Je tenais aussi à écrire un texte qui se situait en France, ce qui n’est pas forcément le lieu de prédilection de la science-fiction.

3. À quel genre appartient-il ?

Comme dit précédemment, c’est de la SF pure et dure ! Les nouvelles se situent dans un univers futuriste dans lequel toute l’économie tournerait autour de la réalité virtuelle, ce qui ma foi n’a rien de révolutionnaire puisque nous sommes déjà en partie dans un tel système.

4. Si votre texte était adapté au cinéma, quels acteurs verriez-vous dans les rôles principaux ?

En voilà une question chian… euh… intéressante ! J’aurais beaucoup de mal à y répondre, d’autant plus que j’ai tellement de personnages que j’aurais besoin d’un casting d’une page ! Il faudrait des acteurs qui ne soient pas trop parfaits, j’y verrais bien un Vincent Cassel par exemple. Sinon, il y a un robot qui pourrait être parfaitement doublé par Al Pacino, les lecteurs comprendront…

5. Quel est le synopsis du texte en une phrase ?

Comme je n’ai pas le courage de trouver une phrase de présentation bateau, je vais essayer de faire ça en une question : « Quel intérêt porteriez-vous à votre vie si le virtuel pouvait combler tous vos besoins ? » (Vous avez quatre heures !)

6. Allez-vous être publié par un éditeur ou en auto-édition ?

Auto-édition, pardi ! J’en ai trop parlé pour faire autre chose. D’ailleurs je tiens assez au concept de maîtriser le projet de A à Z. Certes, je n’aurai jamais l’impact d’un éditeur, mais c’est assez stimulant d’essayer par soi-même. Ne le cachons pas, ça demande aussi beaucoup de boulot ! Je tiens vraiment à être fier du résultat final, donc j’ai pas mal retravaillé les textes. J’en profite d’ailleurs pour remercier Jean-Basile Boutak, Pauline Doudelet et Chapal&Panoz qui sont de très bons conseils et ont des compétences qui me dépassent de loin !

7. Combien de temps avez-vous mis pour produire votre premier jet ?

Très bonne question ! J’ai dû mettre à peine plus d’un mois pour rédiger le tout premier jet. J’avais l’univers en tête depuis un petit bout de temps, et je savais où devait mener chacune des nouvelles, si bien que la rédaction n’a pas été le plus dur.  Mais comme chacun sait, le premier jet n’est qu’une infime partie du travail !

8. À quel autre livre pouvez-vous le comparer ?

Je dirais les différents recueils que Isaac Asimov a pu écrire sur les robots. Soyons clairs : je ne me compare pas du tout à ce maître de la SF, mais c’est juste qu’il écrivait aussi sous forme de nouvelles, et que je me suis un peu inspiré de ses textes, notamment dans une nouvelle qui met en scène un robot un peu barré. J’apprécie vraiment les innombrables textes qu’il a rédigés sur les robots, cet homme était un vrai génie ! Pour le reste, je ne lis pas énormément de science-fiction, si bien que les amateurs du genre arriveront peut-être à faire des comparaisons plus pertinentes.

9. Qui ou quoi a inspiré l’écriture de votre livre ?

Un peu de tout en fait. Je m’inspire le plus souvent de ce que je suis en train de vivre. A une époque où je prenais le train et le métro tous les jours, j’aurais pu écrire un pavé sur les transports en commun ! Ici, j’étais surtout inspiré par le monde du Web, les réseaux sociaux, le côté omniprésent d’Internet dans ma vie, à toujours vérifier mes mails sur mon téléphone ou à aller papoter sur Twitter ! Je m’inspire aussi beaucoup des jeux vidéos. Je pense que la réalité virtuelle que je présente dans le recueil est l’équivalent un poil exagéré du jeu « Second Life », dans lequel les internautes incarnaient un avatar qu’ils créaient de toutes pièces, et vivaient des histoires d’amour ou d’amitié avec d’autres joueurs. Je n’ai jamais joué à ce jeu, mais je l’ai toujours trouvé extrêmement triste. Nous vivons réellement dans une époque où certaines personnes apprécient davantage leur vie virtuelle, leur avatar, plutôt que ce qu’ils peuvent réellement vivre. Je pense que c’est ce constat qui berce un peu le recueil.

10. Que pourriez-vous dire pour piquer l’intérêt de votre lecteur ?

Mais je ne pique rien du tout moi, je ne suis pas un voleur ! Je pense que j’ai suffisamment parlé du livre comme ça. Si ce que j’en ai dit jusqu’ici a piqué votre curiosité, je vous invite chaleureusement à suivre ce blog pour ne pas rater sa sortie ! Dans le cas contraire, je n’ai pas encore suffisamment travaillé mes arguments commerciaux pour vous forcer à l’acheter ! :-p

Voilà donc pour ma participation à Mon prochain gros truc. Merci à Jean-Basile de m’avoir forcé à l’écrire, car c’est finalement une jolie manière de parler de ses textes ! Et comme la tradition veut que je passe la torche à un autre auteur, je propose à la pétillante Charlotte Boyer de s’y coller, en espérant qu’elle a un projet sous le coude dont elle aimerait parler à ses lecteurs !

Advertisements

7 réflexions sur “Mon prochain gros truc

  1. Vous êtes-vous fixé une date de publication ?
    Je ne suis pas une spécialiste de la SF, mais vous avez piqué ma curiosité, et je ferai partie de vos premiers lecteurs. Parmi les rares livres du genre que j’ai lus, il y a « The naked sun » d’Asimov, il y a très très longtemps. J’avais énormément aimé.

    J’espère que vous ne nous ferez pas trop lambiner.

    Tipram

    • J’espère aussi ne pas trop vous faire lambiner ! Rassurez-vous, le travail que je mène sur ce livre est un travail final. J’aimerai beaucoup le publier en Février. Il a été relu à plusieurs reprises, il est déjà formaté, mais il me faut encore supprimer les satanées dernières coquilles qui ont survécu aux précédentes corrections. 🙂

  2. Pingback: Mon prochain gros truc « Agaboublog

      • Il faudra que vous me donniez votre recette, Pierrick, une fois le livre finalisé. Entre vos études, ce blog, et ce que je suppose de vootre vie privée, je me demande comment vous faites pour réussir à écrire.

        Avez-vous décidé sur quelles plateformes vous le commercialiserez ? Sera-t-il disponible aussi à la vente sur ce site ?

        Remettez-vous vite au travail, car février est presque là déjà.

        Tipram

      • Je ne suis pas plus débordé que d’autres, il ne faut pas croire ! J’essaie juste de me ménager quelques moments pour écrire, comme le font je pense tous ceux qui écrivent en ayant une activité professionnelle à côté. Concernant les plateformes, je pense que je ne pourrais pas passer à côté d’Amazon ! Pour le reste je ne suis pas encore sûr de la ou les plateformes où je pourrais le mettre à la vente en format ePub. Et il ne sera pas en vente directe sur le souffle numérique, je vais simplement me contenter de lier les pages produits des différentes plateformes. Vendre directement sur ce site serait trop compliqué pour des résultats certainement moins bons que sur les « grandes » plateformes de vente.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s