[R.U.N.]

RUN

Retenez votre souffle, chers lecteurs, car nous allons nous apprêter à plonger dans une course-poursuite effrénée ! Aujourd’hui, chroniquons [R.U.N.], un roman d’anticipation écrit par Alexandre Jarry et auto-édité, qui ne laissera pas indifférent les amateurs de sensations fortes ! Comme beaucoup de nouvelles découvertes numériques, je suis tombé sur Alexandre Jarry via le petit monde de Twitter, et à travers une chronique élogieuse de Cédric (autrement appelé le Fnacbookeur chez les Twittos). Autant dire qu’Alexandre Jarry partait d’un mauvais pied, car une critique si positive ne faisait qu’augmenter mes attentes vis à vis de son ouvrage !

[R.U.N.] est un roman d’anticipation. Le texte met en scène un narrateur interne que nous pourrions facilement présenter comme minable. Petite vie bien rangée, sans réelles aspirations, qui suit l’inévitable routine du métro-boulot-dodo. Seulement notre homme va faire une rencontre qui va changer sa vie, et ne va pas tarder à se retrouver poursuivi par toutes les polices du monde, piégé dans une machination qui le dépasse. Il serait difficile d’en dévoiler plus sur l’intrigue sans en révéler certains rouages, tant la traque dont est victime le narrateur reste mystérieuse.

Le roman alterne entre deux époques au fil des chapitres : quand un chapitre s’intéressera au passé banal de notre homme traqué, le suivant nous plongera dans la chasse à l’homme dont il est la cible. Ces deux récits finissent par se rejoindre aux 2/3 du roman, nous révélant progressivement l’ampleur de la machination dont est victime le narrateur.

Plusieurs choses m’ont fait apprécier ce texte. Pour commencer, [R.U.N.] ne manque pas d’adrénaline ! De Paris à New York, en passant par São Paulo, le personnage principal n’est jamais épargné et ne doit sa survie qu’à un mélange de chance et d’adresse. Les fans de traques incessantes et de vilains complots en auront également pour leur argent. Mais par dessus tout, j’ai particulièrement apprécié l’univers dépeint par Alexandre Jarry. Nous retrouvons là une « science-fiction » très réaliste. Le monde est à peine différent de celui que nous connaissons, simplement marqué par quelques gadgets technologiques déjà dans l’ère du temps : voitures électriques, oreillettes et autres tablettes tactiles, réseau de communication ultraconnecté, etc.

Finalement, [R.U.N.] évoque directement notre époque et nos préoccupations. Le narrateur est marqué par une routine qui nous concerne tous. Il vise à de plus grandes choses, à une reconnaissance qu’il ne pourra jamais obtenir en menant son train-train quotidien. Nous comprenons alors que la traque et les machinations ne sont peut-être qu’un prétexte, pour une réflexion plus existentielle…

Pour ceux qui seraient tentés par l’expérience, il faudra peut-être attendre un peu, car la version numérique de ce texte n’est pour le moment disponible que sur Amazon, l’auteur ayant succombé au chant des sirènes du partenariat Kindle Select. Vous pourrez néanmoins vous rabattre sur une version papier… également disponible sur Amazon ! La version numérique vous coutera 1,45€ et la version papier 6€80.

Retour écrit pour le club des lecteurs numériques

Advertisements

4 réflexions sur “[R.U.N.]

    • Alfred ?! :-p

      Bien d’accord avec toi, c’est bien le plus gros défaut du bouquin ! Je serais très intéressé, une fois la période « KDP Select » terminée, d’avoir les retours d’Alexandre Jarry sur l’expérience. Après tout, peut-être que ce choix l’a aidé à faire connaître son livre.

      Pour le reste, le programme KDP Select est caractéristique de la volonté d’Amazon : être le seul sur le marché, le plus grand, le plus fort ! Faire que tous les lecteurs aient leur Kindle et pas les merdouilles des autres-méchantes entreprises !

      Encore une fois, peut-être que le KDP Select permet de faire plus de ventes… Mais je reste très hostile à ce type de promotion qui exclut une bonne partie des lecteurs !

      N.B. Pour ceux qui ne connaitraient pas KDP Select et passeraient par ici, il s’agit d’un programme Amazon qui offre différents moyens de promotion à l’auteur. En échange, son livre doit être disponible EXCLUSIVEMENT sur Amazon pendant une durée de quelques mois. Ce qui explique pourquoi R.U.N ne sera pas disponible en ePub avant un certain temps.

      • Notons alors la date du 10 Juin 2013 comme celle qui permettra de voir débarquer [R.U.N.] sur la plateforme Kobo/Fnac. 🙂
        D’ici là, effectivement, amazon détient l’exclusivité de la distribution.

        Il existe cependant un petit univers appelé http://www.adopteunauteur.fr sur lequel il possible de récupérer – gratuitement! – un epub sans drm et compatible avec une bonne partie des appareils existants.

  1. Pingback: La revue de l’après-fin du monde (s14) | Agaboublog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s