Les étoiles interdites, de Sozuka Sun

Les-étoiles-interdites

Aujourd’hui, écrivons quelques lignes sur un texte que j’ai non seulement lu, mais aussi bêta-lu, à savoir Les étoiles interdites, une nouvelle du talentueux Sozuka Sun !

Commençons par quelques mots sur l’auteur : l’ami Sozuka Sun, que vous pouvez suivre sur son blog, est un auteur auto-édité hyperactif et très porté sur la science-fiction. Je l’ai personnellement découvert sur Twitter, avant de lire l’une des premières nouvelles numériques qu’il a publié : Un goût de sang. Il s’agit d’une sorte de dystopie, dans laquelle les êtres humains ont cessé de vieillir, et vivent donc dans une immortalité figée et pas forcément réjouissante.

Pour être honnête, je n’ai pas parlé de Un goût de sang ici car sa lecture m’avait frustré, et que je trouvais le concept trop complexe et ambitieux pour être traité dans une simple nouvelle.

Mais c’est le moment de me rattraper en vous présentant Les étoiles interdites, la toute dernière nouvelle de Sozuka Sun, qui m’a fait une bien meilleure impression. Je dois avouer que le fait d’y avoir participé par quelques menus conseils à l’auteur ajoute un peu de mon affection à cette histoire de conspiration et de fin du monde…

Les étoiles interdites plongent le lecteur dans la quête de l’espace, qui oppose les ennemis historiques que sont l’Amérique et la Russie. Après le départ dans l’espace d’un certain Youri Gagarine, l’humanité semble devenue incapable de réitérer cet exploit, car une force inconnue rend impossible toute nouvelle tentative de départ hors de l’atmosphère terrestre.

S’ensuit un récit tranché par deux entités mystérieuses et non-humaines, à savoir une intelligence artificielle qui a dépassé la pensée de son créateur, et un curieux virus doté de conscience, tout aussi intéressé que l’Homme par l’idée d’un voyage spatial.

Le tout forme une nouvelle d’une quarantaine de pages, qui aborde plusieurs des thèmes phares de la Science-fiction, à commencer par le sujet le plus universel de tous : l’humanité. Les lecteurs de Réalités Virtuelles auront deviné que ma grande admiration des IA m’aura forcément fait apprécier ce texte. Et je dois dire que la double menace qui pèse sur l’humanité dans Les étoiles interdites ajoute beaucoup à l’intérêt de la nouvelle en lui conférant une certaine originalité.

Si vous êtes tenté par ce texte, et que vous avez envie de découvrir les écrits de Sozuka Sun par la même occasion, la nouvelle vous coûtera 1€ sur Kobo et 0,92€ sur Amazon. Cette curieuse différence de prix peut soit témoigner d’une grande conspiration internationale menée par Amazon, soit d’une mauvaise prise en compte du coût de la TVA (qu’Amazon n’inclut pas dans son formulaire de publication)… à vous de choisir !

Je terminerais ce billet en taquinant quelque peu Sozuka Sun, que je sais plus enclin à écrire des textes courts, en le défiant publiquement de nous écrire enfin un roman ! Il est vrai que s’il arrivait à délier quelque peu Un goût de sang, je suis sûr que le roman qui en résulterait serait excellent…

Vous aimerez peut-être

Comment savoir si vous êtes un écrivain en puissance ?

> [R.U.N] d’Alexandre Jarry

Publicités

3 réflexions sur “Les étoiles interdites, de Sozuka Sun

  1. Je profite de cette exposition et de cet avis sur « Les étoiles interdites » pour te remercier de ton concours pour la bêta-lecture. Ainsi que Michaël Roch. Vos remarques étaient vraiment pertinentes et je te remercie particulièrement d’avoir testé de manière plus poussée un certain mode de communication utilisé dans la nouvelle.
    Pour répondre à ton défi de me lancer dans un projet (tellement) plus long (roman, quel mot !), il sera effectivement temps de passer dans le grand bain mais seulement quand la suite du Roque aura été écrite ainsi qu’un projet qui me trotte en tête. 🙂
    Merci de m’y pousser dans tous les cas.

    Vacances, vous me serez tellement profitables.

    Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s