L’apparition des liseuses 8 pouces

J’ai toujours aimé surveiller l’évolution de nos appareils électroniques. Aussi bien témoins des changements de pratiques des consommateurs que des techniques marketing des producteurs, les modifications techniques apportées à nos chers appareils nous laissent deviner comment ils seront utilisés demain. Le cas des téléphones portables a été intéressant, passés de la course à la miniaturisation à l’arrivée de modèles de plus en plus larges, devenus bâtards entre smartphones et tablettes.

Aujourd’hui, c’est au tour du livre électronique de rêver de grandeur, comme nous le montre la sortie prochaine du dernier né de Bookeen, le Cybook Ocean : une liseuse 8 pouces prévue pour Février 2014. Alors que la plupart des constructeurs nous proposaient jusque là des modèles de liseuse portables (6 pouces), voire ultra portables (la Kobo Mini et son écran 5 pouces), la tendance semble désormais à la liseuse grand format.

liseuse 8 pouces

Vue en coupe du Cybook Ocean

La profusion des liseuses 8 pouces

La récente Kobo Aura HD et son écran 6,8 pouces prouvait déjà l’intérêt des constructeurs pour des liseuses de grande taille. L’idée pour Kobo, au moment de sortir cette liseuse, était de proposer un livre électronique de luxe, qui soit un concentré du meilleur de la technologie, et offre un confort de lecture optimal, notamment grâce à un écran plus large que les autres. Il s’avère néanmoins que la Kobo Aura a vite trouvé des concurrents « de taille », avec l’apparition des liseuses 8 pouces sur le marché.

L’un des concurrents les plus sérieux et les plus attendus de la Aura HD était le PocketBook Color Lux, livre électronique qui se payait non seulement le luxe d’un format 8 pouces mais aussi celui d’un écran couleur. Malheureusement, la technologie couleur Triton 2 pour l’e-Ink (encre électronique) étant à la fois peu convaincante et très coûteuse, la liseuse Color Lux est restée assez peu attractive en comparaison à la Aura HD.

Pocketbook Color LuxReste que le format de livre électronique 8 pouces semble avoir été adopté par les constructeurs, qui sont de plus en plus nombreux à miser sur lui. Pour preuve, même TrekStor, constructeur de la plus petite liseuse du monde (la Pyrus Mini et ses 4,3 pouces) propose désormais sa Pyrus Maxi 8 pouces. Si Bookeen n’est pas parvenu à sortir sa prochaine liseuse pour noël, il suffira d’attendre février pour voir nos chers constructeurs français proposer à leur tour leur modèle 8 pouces, le Cybook Ocean.  

Intérêt des liseuses 8 pouces

Il faut dire que cet intérêt pour la liseuse grand format n’est pas une simple fantaisie des constructeurs, mais répond à un réel besoin des lecteurs. En effet, si les livres électroniques parviennent sans mal à retranscrire la lecture d’un roman, notamment grâce au format ePub qui permet au texte de s’adapter à l’écran, le rendu est nettement moins convaincant pour la lecture d’une bande-dessinée.

Et pour cause, il n’existe pas vraiment de format numérique adapté à la BD. Alors que le texte s’adapte très facilement à n’importe quel écran, ce n’est pas le cas pour l’image. Le seul format qui semble pour le moment adapté aux BD, Comics et autres Mangas reste le PDF. Or, pour lire un PDF sur liseuse de manière agréable, le seul véritable recours est qu’il soit affiché en pleine page. Pour cela, rien ne vaut un grand écran, d’où l’intérêt d’une liseuse 8 pouces.

Nook Les liseuses 8 pouces parviendront-elles à rapprocher la bande-dessinée et la lecture numérique ?

Naturellement, lire une bande-dessinée n’est pas le seul argument de liseuses grand format. Cet avantage s’adapte à tous les PDF, y compris la documentation technique ou tout type de documents professionnels ou étudiants. Au-delà de la possibilité de lire les PDF, les liseuses 8 pouces apportent quoi qu’il en soit un certain confort de lecture, une prise en main agréable et la possibilité de prendre des notes plus facilement.

En somme, une liseuse 8 pouces devrait (notez bien le conditionnel, je ne dis pas ici que toutes les liseuses 8 pouces sont idéales) être un outil de lecture plus complet, qui permette de lire un vaste panel d’ouvrages et facilite la prise de note, la recherche dans le texte ou encore la navigation entre les menus.

La liseuse 8 pouces : liseuse de luxe ?

Derrière ces nombreux avantages des liseuses 8 pouces se cache néanmoins un défaut qui ne manquera pas de sauter aux yeux des plus pingres : le prix ! En effet, les liseuses grand format (à commencer par la Kobo Aura HD, même si elle n’a pas tapé dans le 8 pouces) se démarquent non seulement par leur taille, mais aussi par leur prix.

Alors que, suivant l’exemple de Kindle, les constructeurs proposaient des liseuses de plus en plus abordables, de manière à toucher le plus grand nombre de lecteurs, les liseuses 8 pouces viennent changer la donne. A une époque où presque la plupart des liseuses sont passées sous la barre symbolique des 100€, les 8 pouces la dépassent allègrement. Comptez 170€ pour la liseuse Kobo Aura HD, 149€ pour la Pyrus Maxi et 250€ pour la PocketBook Color Lux. Le nouveau Cybook Ocean, prévu pour début 2014, devrait être vendu aux alentours de 160€, ce qui confirme cette tendance.

Prix Color LuxLe prix hallucinant du Color Lux s’explique aussi par la présence de la technologie couleur Triton 2. Comme toutes les nouvelles technologies, il est déconseillé d’acheter les premiers modèles, à la fois plus coûteux et moins performants que les modèles qui le suivront.

On peut donc en déduire que, pour le moment, ce nouveau format 8 pouces est aussi l’occasion pour les constructeurs d’apporter plus de valeur à leurs produits, et de cesser la course à la liseuse la moins chère, course qui n’est finalement profitable qu’à Amazon. Il y a fort à parier que la plupart des liseuses 8 pouces à faire leur apparition dans les prochains mois profiteront d’un positionnement haut de gamme, avant que le format ne devienne plus abordable, s’il est toutefois adopté par les lecteurs numériques.

La liseuse, nouvelle alliée du cocooning ?

Dernière remarque relative à l’apparition des livres électroniques 8 pouces : l’usage qu’en auront les lecteurs. En effet, ce passage d’une liseuse transportable à une liseuse grand format peut témoigner d’un changement d’usage de la lecture numérique. Jusque là, le livre électronique était vendu comme un produit nomade, qui permettait à chacun de transporter sa bibliothèque partout avec soi. Ce nouveau format 8 pouces abandonne tout usage nomade, pour proposer à la place un meilleur confort de lecture.

Finie la liseuse transportée dans un sac à main ou dans la poche intérieure d’une veste, le livre électronique attendra désormais patiemment que son possesseur revienne du travail (ou au contraire s’y rende, car on peut imaginer un usage professionnel de la liseuse 8 pouces). La liseuse devient donc un parfait élément du cocooning, qui nous propose son aide pour rendre notre foyer encore plus simple et chaleureux.

Si la guerre entre livres papiers et livres numériques a déjà existé, il est clair que la liseuse 8 pouces est l’arme la plus vicieuse et offensive du côté numérique, elle qui prétend reléguer vos anciens livres au rang de simples bibelots, perdus dans une bibliothèque poussiéreuse…

Vous aimerez peut-être

Le Sony PRS-T1

Quoi de neuf sur le marché des liseuses ?

Advertisements

21 réflexions sur “L’apparition des liseuses 8 pouces

  1. Un nouvel article intéressant, comme toujours !

    Amazon en est déjà à la 8,9 pouces, mais il est vrai que ce n’est plus réellement une liseuse, plutôt une tablette multi fonctions. La concurrence encore en retard ?

    • Merci pour ce commentaire. Je considère effectivement la Kindle Fire comme une tablette plus que comme une liseuse, si bien que son format n’a rien de révolutionnaire par rapport aux autres tablettes. Reste à voir si Kindle proposera un jour une liseuse 8 pouces. La véritable question sera sûrement de voir si le format 8 pouces remporte du succès auprès des lecteurs numériques.

      • Pour ma part je ne suis pas intéressé par un liseuse 8 pouces pour une simple question de place. Mais je comprends que ce soit plus approprié pour les lecteurs de BD. Pour les livres, je pense que les tailles actuelles sont idéales. Enfin c’est mon avis personnel 😉

      • Bonjour,
        Il existe déjà depuis pas mal de temps une Kindle 9,7 pouces E-Ink visible sur le site US uniquement mais dont ils assurent l’exportation…..

  2. Moi, tout ce qui est grand format… pas trop mon truc. Rien qu’en photo, je n’aime pas la liseuse de PocketBook avec ses bord très larges. Selon moi, comme pour les téléphones intelligents, la meilleure façon de faire passer un écran plus large, c’est de manger sur les marges/l’épaisseur. On a ainsi un écran plus grand dans un objet qui reste de la même taille (voire qui s’allège).
    À part ça, ma mère dit depuis longtemps chercher « une liseuse qui lise les PDF », alors peut-être qu’elle va enfin la trouver ? 🙂

    • Je ne suis pas non plus fan des grands formats. Il faut dire que je lis davantage dehors que chez moi. Le seul problème que je vois avec cette possibilité de mieux lire le PDF c’est qu’il s’agit selon moi d’un pas en arrière. Plutôt que de trouver un format idéal qui s’adapte à tous les écrans, on choisit un écran qui s’adapte au format, ce qui est réducteur. Merci pour le commentaire ! 😉

      • En effet la tendance est d’adapter le contenu au contenant (responsive), par contre les magazines et livres avec photos répondent à une mise en page élaborée qu’il est difficile d’adapter à tous les écrans…de très nombreux magazines presses sont dispo en pdf en même temps que leur sortie kiosque, c’est très pratique, et adapter leur mise en page peut être catastrophique.
        Il y a des readers pdf qui adaptent un pdf à l’écran, celui d’un mobile par exemple, j’en ai vite testé un il y a un mois de ça, et ça peut dépanner sur des mise en page peu complexe, plutôt que de zommer et déplacer la page.
        Bien sûr ce n’est pas applicable aux pdf crées sous forme d’image, mais ça ce n’est pas vraiment du pdf.
        J’attends une liseuse mini 8 pouce et couleur (de qualité correcte vu que la couleur c’est tout nouveau) pour lire les magazines mais aussi livres avec photos, comme les livres sur la technique photo, le bricolage, le jardin ou la santé…avec le confort visuel de l’encre electronique…sinon je vais finir par céder aux sirènes de la tablette qui va m’abimer les yeux, avoir une autonomie ridicule et être lourde à porter…mais qui est tellement fun 🙂

      • Merci pour ce commentaire, Hima.

        L’idéal serait de trouver un format « responsive » qui permette plus de fantaisies, mais nous n’en sommes pas encore là. Je n’ai jamais eu l’occasion de tester un reader adapté au PDF, je rate peut être quelque chose.

        Le mieux reste effectivement, en tout cas en l’attente de nouveautés technologiques, de lire un magazine/livre photo PDF sur une tablette. Non seulement les couleurs seront plus belles que sur n’importe quelle liseuse, mais la rapidité du processeur permettra de zoomer et de déplacer la page à volonté (ce qui est infiniment long… et énervant, sur une liseuse).

        Après, il est clair que pour le confort des yeux, on repassera !

      • Le pdf est le format le plus répandu donc ça me parait normal. Le kindle pourrait très bien gérer le pdf, mais le zoom n’offre que 3 positions possibles qui comme par hasard ne tombe jamais sur le texte. Et quand vous avez des milliers d’équations, ben il n’y a juste pas de logiciel qui change ça dans le format d’amazon. (d’autant que certains pdf sont des jpg changés en pdf, cad sans source lateX)

  3. Pingback: L'apparition des liseuses 8 pouces | Trucs de b...

  4. Il y a un élément à prendre en compte également avec l’apparition des liseuses 8 pouces, c’est qu’elles vont permettre la lecture confortable de milliers de livres qui n’existent plus sous format papier, mais ont été scannés pour préservation au format PDF (et qui plus est, pdf « image » le plus souvent).
    La grande majorité de ces livres : romans mais surtout essais, traités..assez anciens donc (la plupart de ceux que je lis datent de la fin 16ème ou début 17è), ont un format de couverture correspondant à une page A5 ou un peu moins. Pouvoir afficher la page pdf entière sur la liseuse avec une taille de caractères correcte est un vrai bonheur. Jusqu’alors, il fallait obligatoirement lire ces livres sur l’écran du PC, et bonjour les yeux qui brûlent au bout de quelques dizaines de mn.

    Je ne sais pas pour les autres, mais c’est dans mon cas le seul usage que je fais d’une liseuse : la lecture d’ouvrages introuvables sur papier car non réédités depuis belle lurette, rares ou rarissimes.

    • Bonjour Frédérique,

      Très bonne remarque ! je suis resté bloqué sur l’idée de livres actuels convertis en PDF mais il est vrai qu’il existe de nombreux « scans » de livres anciens, dont il serait presque impossible de retranscrire la typographie en PDF. Dans votre cas, la liseuse 8 pouces est donc une bénédiction ! Merci pour votre commentaire.

    • Bonjour,
      C’est en effet la raison qui m’a poussé vers l’Aura HD qui certes n’est qu’une 7 pouces mais a l’avantage d’avoir une meilleure résolution que ses concurrentes sur un écran légèrement plus grand. Et là, pas de problème, ce qui était peu lisible sur la Sony 650 devient parfaitement clair sur l’Aura HD.
      Pour ce qui est de l’encombrement une 8 pouces ne nécessite certainement pas l’embauche d’un sherpa: une fois équipés d’un étui de protection la différence d’encombrement entre une 6 et une 7 pouces est négligeable et cela doit être valable pour une 8. Cinq centimètres d’écart de diagonale entre 6 et 8 pouces ce n’est quand même pas monstrueux !

  5. Je suis un lecteur de mangas et la Kobo Aura HD peine… Si on peut me proposer une liseuse qui affiche une page de manga sans réduire les textes à quelque chose d’illisible, je prends immédiatement !
    J’ai pour ma part pas mal de ces ouvrages mentionnés dans le commentaire de Frédérique, de vieux livres en format pdf image. Une galère sur n’importe quelle liseuse…
    Je n’ai jamais rechigné à transporter un livre avec moi, si gros qu’il soit.
    (Dans une poche pour les petits formats, sac pour les plus gros)
    Je ne vois pas le problème de mettre dans mon sac une liseuse plus grosse, d’autant plus qu’elle est toujours plus légère qu’un livre !
    J’applaudis les liseuses 8 pouces, j’espère qu’ils nous mettront des firmwares corrects !

  6. Attention, le modèle présenté avec « spiderman » est une tablette ! en effet il n’y a pas de couleurs sur les liseuses, les premiers modèles couleurs qui viennent de sortir sont peu convaincants, la couleur en encre électronique ça n’est pas encore ça. De plus la photo montre un écran large, typique des tablettes, hors les liseuses sont en format 4/3 plus adapté à la lecture et proposant une plus grande surface à diagonale égale (et oui fête gaffe au marketing des écrans larges !).
    Les tablettes permettent la lecteure d’ebook au prix d’une grosse fatigue visuelle contrairement aux liseuses, et d’une batterie qui se videra vitesse grand V…les tablettes par contre excellent en multimedia, ce n’est pas comparable.

    • Effectivement, il s’agit d’une image publicitaire de la tablette Nook (qui est quoi qu’il en soit un montage : même une tablette n’a pas une image si nette). J’ai avant tout placé cette image pour illustrer l’article, j’espère que cela n’a pas entraîné de confusion auprès des lecteurs. Merci pour cette précision ! 😀

  7. Quant à moi, j’attends la sortie de liseuses doubles pages. La mise en page d’une revue, d’une bd (ex Druillet), d’ouvrages techniques et memes de certains romans est faite pour le double page. J’ai essayé liseuses et tablettes pour lire ces ouvrages, mais je n’y prend aucun plaisir. Je reste donc au papier pour l’instant, sauf obligation professionnelle…

    • C’est amusant : je pense qu’il y a eu des liseuses double pages en protoype, au tout début de la création des livres électroniques, mais c’est une idée qui, étrangement, n’a jamais été vraiment reprise. La seule « liseuse » double page que j’ai connu reste… la Nintendo DS !

      J’ai l’impression que les constructeurs sont trop concentrés sur l’idée de faire une liseuse portable et au design ressemblant à une tablette pour essayer d’innover et de proposer une liseuse double page. A voir si l’avenir me dira que je me trompe…

  8. Personnellement j’ai un Kobo Aura HD et je trouve cete liseuse géniale mais car il y a un mais, on ne peut lire une BD correctement bien que cette liseuse supporte les format CBR et CBZ.
    Donc avis aux constructeurs, faites nous une bonne liseuses en format 13 pouces (écran 4/3) avec de la couleur et je suis acheteur.
    Beaucoup de fans de BD attendent ce format pour pouvoir lire leur scans comme on lit un roman aujourd’hui.
    La seule solution pour lire une BD correctement en CBR et CBZ c’est soit la tablette,soit un PC hybride. Cher, lourd et pas d’autonomie donc pas idéal.
    Pour conclure, je dis bienvenu à la 8 pouces en espérant qu’elle est la première d’une nouvelle GRANDE FAMILLE de liseuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s