Interview de Guillaume Arnal (imprimermonlivre)

Je fais aujourd’hui une infidélité au livre numérique en abordant un sujet d’autant plus intéressant pour les auteurs auto-édités : le POD, ou de manière plus française l’impression à la demande. Pour ceux qui ignoreraient ce terme, il s’agit tout simplement d’une méthode d’impression rapide et peu coûteuse pour les petits tirages.  Le POD a cela d’intéressant pour un auteur indépendant qu’il rend bien plus accessible l’impression de ses ouvrages, car il n’est plus nécessaire pour lui de faire des tirages importants et d’investir des milliers d’euros pour éditer son livre en papier.

J’ai profité d’être contacté par Guillaume Arnal, le responsable marketing produit du groupe Jouve (qui édite le site de POD imprimermonlivre.com) pour lui laisser l’occasion de donner son opinion sur l’évolution de l’impression à la demande et présenter les services proposés par Jouve en la matière.

Guillaume ArnalGuillaume Arnal, responsable marketing produit du groupe Jouve

LSN : Bonjour Guillaume Arnal, et merci de prendre le temps de répondre à mes questions ! Pour commencer, et si vous nous présentiez le site Imprimer mon livre ?

Guillaume Arnal : Imprimermonlivre.com est un site d’impression en ligne de qualité professionnelle au service des particuliers. Nous avons décidé de lancer ce service pour répondre à un désir croissant des Français : celui d’écrire. En effet, selon une étude publiée dans le Figaro littéraire, 3% de la population posséderait  un manuscrit et souhaiterait le publier.

Ce tout nouveau site accessible à tous permet de donner vie à vos créations. Nous nous adressons principalement aux auteurs en herbe pour leurs essais ou romans, aux retraités pour leur récit de vie ou encore aux étudiants en fin de cursus universitaire pour leur thèse.

Imprimermonlivre

LSN :  L’impression à la demande est devenue une véritable tendance ces dernières années. Que pensez-vous qu’elle apporte justement aux écrivains en herbe ?

Guillaume Arnal : L’auteur qui choisit l’auto-édition est acteur de sa propre aventure littéraire. Il n’est pas contraint par le temps pour sa création, et une fois l’écriture de son ouvrage achevée, l’auto- édition reste la meilleure solution pour publier rapidement son ouvrage. L’impression en ligne lui apporte également une liberté totale dans la publication de son livre ; celle de choisir son contenu, son titre, sa couverture ou même son papier.

LSN : Jouve a eu l’occasion de voir les prémices de l’impression à la demande. Comment ce marché a-t-il évolué ? Constatez-vous dernièrement une hausse de la demande des auteurs et auto-édités d’imprimer leurs livres ?

Guillaume Arnal : Effectivement, nous avons été précurseurs en lançant notre première version d’imprimermonlivre.com il y a plusieurs années. Compte tenu du succès de ce  site, nous avons décidé de le refondre pour répondre aux nouvelles attentes du marché.

Aujourd’hui,  l’autoédition en France connait une croissance à 2 chiffres. Et si nous regardons outre-Atlantique, les chiffres laissent rêveurs sur les perspectives de développement pour l’Europe. Le marché de l’impression à la demande est passé en 3 ans de 17 milliards à 21 milliards de dollars en 2013, soit plus de 20% du marché américain. En 2016, il devrait atteindre 30 milliards de dollars et représenter un tiers du marché total de l’impression aux USA.

LSN :  Avez-vous l’impression que l’auto-édition est plus accessible aujourd’hui qu’il y a dix ans ?

Guillaume Arnal : L’auto-édition s’est effectivement démocratisée et les solutions existantes sont désormais accessibles à tous, et même aux néophytes.

Ceux qui choisissent l’auto-édition bénéficient d’un choix de produits de plus en plus large et d’une qualité égale à celle offerte aux maisons d’éditions. La démarche s’est également simplifiée et quelques clics suffisent aujourd’hui à lancer une impression en ligne.

De notre côté, nous avons repensé complètement l’ergonomie de notre site pour en faciliter l’usage. En page d’accueil, nous proposons désormais un configurateur produit qui vous permet d’obtenir immédiatement et en toute transparence le prix de l’ouvrage. Nous offrons également la possibilité d’imprimer un seul exemplaire à un tarif très attractif. Le marché est arrivé à maturité et de plus en plus d’auteurs tentent l’aventure !

Logo Jouve

LSN : Quels conseils donneriez-vous à un auteur qui souhaiterait imprimer et commercialiser son roman ?

Guillaume Arnal : L’auteur devient acteur de sa publication et va participer activement au succès de son ouvrage. Il doit faire preuve de motivation, de persévérance et de rigueur car il travaille seul. Pour qu’il arrive au bout de son projet, il faut aussi qu’il soit très organisé et tienne un calendrier précis des différentes étapes à respecter.

Une fois son ouvrage auto-édité, il doit donner de la visibilité à son projet. Les réseaux sociaux et la  création d’un site d’autopromotion sont des vecteurs de communication efficaces. L’ouvrage doit être bien référencé dans les moteurs de recherche comme Google. Un auteur peut également contacter la presse régionale pour présenter son projet et son parcours en tant qu’auteur auto-édité.

En parallèle, je recommande à l’auteur de  vendre lui même ses ouvrages auprès de son entourage et de les diffuser directement sur les boutiques en ligne. Un guide de diffusion pour auteurs auto-édités est disponible gratuitement sur notre site pour accompagner les écrivains lors de vos différentes démarches et favoriser la commercialisation de leur ouvrage. Ce guide est le fruit de l’expérience des auteurs auto-édités qui nous font confiance depuis plusieurs années.

LSN : N’ayant jamais tenté l’expérience de l’impression à la demande, je reste assez curieux à ce sujet. Est-ce que cette technologie n’est pas limitée ? Peut-on vraiment imprimer n’importe quel type d’ouvrage ?

Guillaume Arnal : L’offre d’impression à la demande n’est pas limitée par la technologie. En effet, ce service s’appuie sur un ensemble d‘outils industriels qui nous permet d’imprimer toutes les typologies d’ouvrages.

Du livre de poche au beau livre, nous offrons la même qualité que celle  fournie aux professionnels, et ce quel que soit le nombre d’exemplaires commandés !

LSN : J’ai l’habitude de terminer chaque interview par un instant « promotion ». Que diriez-vous aux lecteurs du Souffle Numérique pour les persuader de passer par les services d’Imprimer mon livre plutôt que par la concurrence ?

Guillaume Arnal : La  force d’imprimermonlivre.com est d’assurer la prestation de bout en bout. Comme vous le savez, nous sommes à la fois un imprimeur centenaire et le spécialiste du numérique. Cette maîtrise de toute la chaîne de fabrication de la commande jusqu’à la livraison, garantit qualité et réactivité à vos lecteurs.

La seconde force de ce site est la transparence des prix. En 3 clics, on vous communique en temps réel  le prix exact de l’ouvrage.

Enfin l’aide en ligne que nous offrons est très appréciée de nos internautes.  D’ailleurs si vos lecteurs souhaitent tenter l’aventure et donner vie à un de leurs écrits, nous serions ravis de leur proposer un tarif préférentiel pour leur ouvrage.

LSN : L’offre n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd ! Merci encore d’avoir répondu à ces questions, et bonne continuation à vous.

Quant à vous, chers lecteurs, si l’expérience de l’impression en ligne vous tente et que vous souhaitez utiliser la plateforme imprimer mon livre en cette fin d’année, notez que vous pouvez profiter d’une réduction de 15% sur le prix de l’impression jusqu’au 31 décembre 2014. Il vous suffit pour cela d’enter le code promo SOUFFLE2014 lors de votre commande.

N’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires de cet article si vous allez imprimer ou avez déjà imprimé un roman ou ouvrage en POD !

Vous aimerez peut-être

Interview de Chris Simon, auteur auto-éditée

Interview de Davy Athuil – éditions le Peuple de Mu

Advertisements

6 réflexions sur “Interview de Guillaume Arnal (imprimermonlivre)

  1. Très bonne entrevue, bravo. Oui, l’auto-édition a le charme de laisser plus ample liberté à l’auteur/e. Et l’édition numérique seule est un nouveau concept qui grandit de plus en plus. J’ai moi-même tenté l’expérience d’auto-éditon en numérique seulement et bien, relever ce défi me fut très satisfaisant et j’oserais même ire inspirant, en ce sens que cela m’a prouvé à moi-même que j’étais capable d’y arriver! Merci pour tout ton beau travail…et si par hasard toi ou d’autres auteur/e/s francophones avez besoin d’un portail supplémentaire afin de publiciser vos livres publiés en numérique, numérique & papier (pas papier seul), j’ai crée un site WP à cet effet…service tout à fait gratuit pour ceux et celles qui s’y inscrivent (Bon ok, j’accepte les dons, mais cela va selon chaque auteur/e!). Ce Site se nomme le Portail Littéraire Numérique Francophone (PLNF) et se trouve au http://plnf.org. À toi de voir, merci…bon vendredi, Delvi.

  2. Intéressante interview, merci au Souffle Numérique et à M. Arnal. L’impression à la demande a en effet de beaux jours devant elle, même si sur ce point comme pour tout le reste de l’autopublication, les francophones sont encore loin d’égaler les Etats-Unis… Mon premier roman est disponible, en plus du numérique, en impression à la demande chez Lulu (chez la concurrence, eh oui, désolée) et je n’ai pas à me plaindre de la qualité des livres. Et beaucoup de lecteurs souhaitent encore avoir le contact du papier, même quand ils achètent les œuvres d’auteurs autoédités. Je recommande le système. 😉

    • Merci pour ce commentaire ! 😉 Auriez-vous par hasard publié un article de « retour d’expérience » sur la qualité des livres produits par Lulu et le fonctionnement de la plateforme ? Si oui n’hésitez pas à poster le lien ici. Je m’intéresse en ce moment à la POD et toute expérience est bonne à prendre !

      • Ce n’est pas encore fait, mais puisque je souhaite tester CreateSpace pour l’impression de mon second roman, j’envisage d’écrire un ou peut-être deux articles sur le sujet, ne serait-ce que pour comparer les deux plateformes. J’ai vu que vous étiez ouvert aux articles invités. Seriez-vous intéressé pour le diffuser ? Si ce n’est pas le cas, je vous contacterai bien sûr lorsque je le publierai sur mon blog.

      • Je serai bien sûr ravi de diffuser ce type d’articles ici ! Les articles invités sont justement faits pour cela. N’hésitez pas à me contacter quand l’article sera prêt ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s